Logo Isèreanybody? - Propositions de l'Eglise catholique pour les jeunes en Isère

On n'est jamais sûr !

En fait, c'est vrai pour tout, dans la vie : vous entamez des études, sans être sûre que ça ira, et que vous aimerez vraiment le métier qui suivra. Vous partez en vacances sans être sûre qu'il fera beau et que vous aimerez l'endroit. Donc, dans tout ce qu'on fait, il y a une part de risque.

[yee_intro_text]

On n'est jamais sûr !

En fait, c'est vrai pour tout, dans la vie : vous entamez des études, sans être sûre que ça ira, et que vous aimerez vraiment le métier qui suivra. Vous partez en vacances sans être sûre qu'il fera beau et que vous aimerez l'endroit. Donc, dans tout ce qu'on fait, il y a une part de risque

Heureusement, nous avons divers "outils" pour nous aider à vivre heureux malgré les risques :

  • l'intelligence, qui permet de réfléchir et de peser le pour et le contre :
  • l'affectivité, lieu de nos émotions, qui permet de "sentir", un peu intuitivement, si on est sur un bon chemin ;
  • le corps, avec ses désirs et ses attirances (par ex, quand on est amoureux, si le corps n'est absolument pas attiré ; par l'autre, c'est un "signe" plutôt défavorable, mais pas forcément, parce qu'il faut parfois simplement du temps (surtout pour la femme) pour découvrir la dimension plus charnelle de l'amour.) ;
  • la spiritualité (notre Foi, ou, si nous sommes incroyants, la partie de nous-mêmes qui se pose les questions de "sens": ce que je vis a-t-il un sens ?)

A un moment, après avoir réfléchi et discerné, il faut oser faire le pas en avant, en acceptant la part de risque.

L’internaute qui a posé la question ajoute : « Dans un sens je me sens très proche de lui mais parfois j’ai peur de m’engager pour finir par une séparation difficile".

Pourquoi envisager d'office une séparation ?

Croyez-vous que "l'amour-toujours" soit possible ? Dans ce cas, la séparation n'est pas obligatoire ou inévitable. Votre couple sera ce que, à deux, vous voulez qu'il soit. Si tous les deux, vous voulez en faire quelque chose de magnifique et que vous vous battez pour y arriver (il faut parfois se battre, c'est vrai : comme nous sommes tous imparfaits, notre couple est menacé par nos limites et nos défauts. Mais ce n'est pas grave si on en est conscient et qu'on est d'accord pour se donner les moyens de dépasser les obstacles), vous avez un maximum de chances d'y arriver. Non, la séparation n'est pas inéluctable, osez croire que vous êtes faite pour le bonheur et que le bonheur est fait pour vous !

Paul Eluard parlait avec justesse du « Dur désir de durer », car c’est en partie ce désir qui fait tenir un couple.

P1080038