Vivre le sacrement de réconciliation

Sacrement du Pardon, confession, sacrement de la réconciliation, c'est le même sacrement.

La confession est un sacrement (signe où Dieu agit réellement dans ta vie) de guérison.

Le péché est une blessure (par rapport à Dieu, à soi, aux autres), ce sacrement vient t'en guérir. 

Je me prépare

Avant d'aller demander le sacrement du pardon, tu peux lire un passage de la Parole.

Ensuite, tu peux faire un "examen de conscience" en te posant quelques questions sur ta vie.

Voilà quelques pistes :

Parabole de l'enfant prodigue (Lc 15,11-32)

Pour te préparer, tu peux prendre un moment de prière personnelle et méditer à l'aide d'un des textes suivants : 

Jésus dit encore : « Un homme avait deux fils. Le plus jeune dit à son père : “Père, donne-moi la part de fortune qui me revient.” Et le père leur partagea ses biens. 

Peu de jours après, le plus jeune rassembla tout ce qu’il avait, et partit pour un pays lointain où il dilapida sa fortune en menant une vie de désordre. Il avait tout dépensé, quand une grande famine survint dans ce pays, et il commença à se trouver dans le besoin. Il alla s’engager auprès d’un habitant de ce pays, qui l’envoya dans ses champs garder les porcs. Il aurait bien voulu se remplir le ventre avec les gousses que mangeaient les porcs, mais personne ne lui donnait rien. 

Alors il rentra en lui-même et se dit : “Combien d’ouvriers de mon père ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim !Je me lèverai, j’irai vers mon père, et je lui dirai : Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi. Je ne suis plus digne d’être appelé ton fils. Traite-moi comme l’un de tes ouvriers.” Il se leva et s’en alla vers son père.

Comme il était encore loin, son père l’aperçut et fut saisi de compassion ; il courut se jeter à son cou et le couvrit de baisers. Le fils lui dit : “Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi. Je ne suis plus digne d’être appelé ton fils.” Mais le père dit à ses serviteurs : “Vite, apportez le plus beau vêtement pour l’habiller, mettez-lui une bague au doigt et des sandales aux pieds, allez chercher le veau gras, tuez-le, mangeons et festoyons, car mon fils que voilà était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé.” Et ils commencèrent à festoyer. 

Or le fils aîné était aux champs. Quand il revint et fut près de la maison, il entendit la musique et les danses. Appelant un des serviteurs, il s’informa de ce qui se passait. Celui-ci répondit : “Ton frère est arrivé, et ton père a tué le veau gras, parce qu’il a retrouvé ton frère en bonne santé.” Alors le fils aîné se mit en colère, et il refusait d’entrer. Son père sortit le supplier. Mais il répliqua à son père : “Il y a tant d’années que je suis à ton service sans avoir jamais transgressé tes ordres, et jamais tu ne m’as donné un chevreau pour festoyer avec mes amis. Mais, quand ton fils que voilà est revenu après avoir dévoré ton bien avec des prostituées, tu as fait tuer pour lui le veau gras !” Le père répondit : “Toi, mon enfant, tu es toujours avec moi, et tout ce qui est à moi est à toi. Il fallait festoyer et se réjouir ; car ton frère que voilà était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé !” »

Mt 9,12-13

« Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades. Allez apprendre ce que signifie : Je veux la miséricorde, non le sacrifice. En effet, je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. »

Psaume 31

"Heureux l’homme dont la faute est enlevée, et le péché remis !"

La femme adultère : Jean 8, 1-11

Les Béatitudes : Matthieu 5, 1-12

Zachée : Luc 19, 2-19

 

Il y a trois grands domaines dans lequel nous péchons : 

  • Contre Dieu
  • Contre soi-même 
  • Contre les autres

 

Voici une liste pour t'aider, demande à l'Esprit Saint d'éclairer ta vie pour la mettre en conformité avec l'Evangile !

  • Envers Dieu :

« Tu adoreras Dieu seul et tu l’aimeras plus que tout » ( Dt 5 )

Dieu est-il vraiment au centre de ma vie ? Est ce que je cherche à mieux connaître Dieu ?

Ai-je négligé la messe du dimanche ? Ai-je négligé de prendre chaque jour un temps de prière personnelle ?

Est-ce que je lis ou écoute la Parole de Dieu, et essaye de la mettre en pratique ?  Ma vie chrétienne est-elle au contraire tiède et paresseuse ?

Ai-je manqué de foi dans l’amour de Dieu, dans sa miséricorde ou sa puissance ?

Ai-je parfois rougis d’être chrétien(ne), ou eu honte de l’affirmer ? Ai-je le désir de témoigner de Dieu autour de moi, par ma vie et par mes paroles ?

Me suis-je plaint, découragé, désespéré ? En ai-je voulu à Dieu ? Ai-je été reconnaissant ou ingrat ? Ai-je manqué de respect envers Dieu ?

Ai-je fait des choses contre la foi (blasphèmes, spiritisme, …).

Ai-je profité des sacrements que Dieu me donne pour m’aider (confession régulière…). Ai-je été vrai dans mes confessions précédentes ou ai-je caché des péchés volontairement ?

Ai-je communié en ayant des péchés graves sur la conscience ?

 

  • Envers les autres :

« Aimez vous les uns les autres comme je vous ai aimés » (Jn 13,34)

Ai-je aimé et respecté mes parents ? les autres membres de ma famille ? Ai-je respecté ceux qui exercent une autorité sur moi ( professeurs, chefs, etc…) ou ceux qui sont là pour m’aider ?

Ai-je tué ( avortement ), blessé ? Ai-je haï ? Ai-je cherché à me venger ? Ai-je souhaité du mal à autrui ? Ai-je cédé à la rancune ? Ai-je refusé de pardonner ou de demander pardon ?

Ai-je volé ? ( si oui, ai-je ensuite rendu ?) Ai-je triché ? Ai-je trompé ? Ai-je jalousé ? Ai-je convoité ?

Ai-je menti ? Ai-je calomnié , raconté des choses fausses sur quelqu’un pour lui nuire ?

Ai-je refusé de servir ? Ai-je refusé de donner mon temps ?

Ai-je porté attention aux autres ? aux plus faibles ? Ai-je été égoïste ? Ai-je été orgueilleux, vaniteux ?

Ai-je été paresseux ? Ai-je travaillé en faisant de mon mieux ? Ai-je été généreux ? Ai-je accepté de partager joyeusement ? Ai-je jugé ? Ai-je méprisé , critiqué, cherché à abaisser l’autre ?

Pour les personnes mariées :

Ai-je cherché à aimer mon époux(se) chaque jour d’avantage ? Ai-je eu à cœur de prier avec lui(elle) ? Ai-je provoqué des disputes ou mésententes ? Ai-je su lui demander pardon ou lui pardonner ? Ai-je pris du temps pour l’écouter ? Pour lui manifester ma tendresse ? Ai-je vécu nos unions avec un cœur pur, généreux et donné ?  Ai-je été infidèle en pensée ? En acte ?

  • Envers soi-même :

« Tu aimeras ton prochain comme toi-même » ( Mc 12, 31 )

Ai-je su m’aimer comme il convient, m’accepter comme je suis ? Ai-je pris soin de moi ? Me suis-je laissé aimer par les autres ? Me suis-je laissé aimer par Dieu ?

Ai-je respecté ma vie et celle de mon prochain ? (cannabis, excès d’alcool, de tabac, etc….)

Ai-je été impur ? En pensées ? En paroles ? En actes ? Ai-je manqué à la chasteté ?Seul, avec d’autres ? Ai-je « flirté » ? Ai-je eu des relations sexuelles sans être marié ? Ai-je regardé des images malsaines ? (Films, revues, Internet…).

Suis-je resté libre par rapport à la TV ? à l’ordinateur ? à la musique ? à la mode ? au regard des autres ?

1. Le prêtre te bénit

2. Tu dis tes péchés. Dis le plus dur en premier (par exemple : "je demande pardon pour...")

3. Le prêtre te donne quelques conseils et une démarche à faire (souvent un temps de prière particulier à prendre...) pour t'aider à avancer,  te rapprocher de Dieu et manifester ta bonne volonté.

4. Tu dis ton acte de contrition (contrition = regretter. Acte par lequel tu exprimes le regret de tes fautes et demande à Dieu son pardon). 

"Mon Dieu j'ai un très grand regret de t'avoir offensé, parce que tu es infiniment bon, infiniment aimable et que le péché te déplaît. Je prends la ferme résolution avec le secours de ta sainte grâce de ne plus t'offenser et de faire pénitence."

ou "Mon Dieu, j’ai péché contre Toi et contre mes frères, mais près de toi se trouve le pardon. Accueille mon repentir et donne-moi la force de vivre selon Ton amour."

5. Tu peux te mettre à genoux si tu veux. Le prêtre te donne l'absolution : « Que Dieu notre Père te montre sa miséricorde ! Par la mort et la Résurrection de son Fils, Il a réconcilié le monde avec lui et Il a envoyé l’Esprit Saint pour la rémission des péchés ; par le ministère de l’Église, qu’'Il te donne le pardon et la paix ! Et moi, au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, je te pardonne tous tes péchés ».

6. Tu réponds AMEN, et tu fais ton signe de Croix

7. Prends 2 min pour rendre grâce à Dieu.