Modifier les infos de votre page (ouvrir tous les onglets).

Ici seront mis des aides. 

 

Si vous avez des questions ne pas hésiter à nous demander, on rajoutera ici. 

Je donne à l'Eglise... pourquoi ? Comment ?
isereanybody.messe.jeunes

Etre acteur de ton Eglise, c'est aussi participer à la vie de ton Eglise fiancièrement, à la hauteur de tes moyens. Ecoute ci-dessous l'homélie du P. Jean-Christophe le 8 novembre 2015, sur l'Evangile de l'obole de la veuve.

A l'écoute de la Parole de Dieu

L’obole de la veuve (Marc XII, 41-44)

« Assis en face du tronc, Jésus regardait comment la foule mettait de l’argent dans le tronc. De nombreux riches mettaient beaucoup. Vint une veuve pauvre qui mit deux petites pièces, quelques centimes. Appelant ses disciples, Jésus leur dit : "En vérité, je vous le déclare, cette veuve pauvre a mis plus que tous ceux qui mettent dans le tronc. Car tous ont mis en prenant sur leur superflu ; mais elle, elle a pris sur sa misère pour mettre tout ce qu’elle possédait, tout ce qu’elle avait pour vivre". »

Deuxième lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens (9,6-11)

« Frères, rappelez-vous le proverbe : à semer trop peu, on récolte trop peu ; à semer largement, on récolte largement. Chacun doit donner comme il a décidé dans son cœur, sans regret et sans contrainte ; car Dieu aime celui qui donne joyeusement. Et Dieu est assez puissant pour vous donner toute grâce en surabondance, afin que vous ayez en toute chose et toujours tout ce qu'il vous faut, et que vous ayez encore du superflu pour faire toute sorte de bien. L'Ecriture dit en effet : l'homme qui donne aux pauvres à pleines mains demeure juste pour toujours. Dieu, qui fournit la semence au semeur et le pain pour la nourriture, vous fournira la graine ; il la multipliera, il donnera toujours plus de fruit à ce que vous accomplirez dans la justice. Il vous enrichira en tout pour que vous soyez généreux, avec cette simplicité qui, par nous, monte vers Dieu en action de grâce. »

Le Denier de l'Eglise
Vie_Grenoble2016_Jeune_Femme

Tout chrétien est appelé à donner chaque année (par mensualité de préférence), au Denier de l'Eglise, à la mesure de ses moyens. Si tu es étudiant et que tu n'as pas un sous, commence par 2 euros par mois en prélevement automatique ! 
Le Denier sert en premier lieu à faire vivre les prêtres, à payer les salaires (7 pour l'équipe diocésaine d'Isèreanybody).

 

Pour participer au denier, suis le lien au dessous.
St Jo fait partie de la paroisse "Notre Dame de l'Espérance"

L'argent sert avant tout à rémunérer celles et ceux, laïcs et prêtres, qui s'engagent au service de l'Eglise. 

  • 1 journée de traitement d'un prêtre : 30€
  • 1 journée de formation d'un séminariste 55€
  • Le coût moyen de la formation pour un adulte 160€ (500 personnes formées chaque année)
  • Le complément mensuel moyen de retraite que le diocèse verse à chaque prêtre âgé 420€
  • Le traitement d'un prêtre pour un mois 940€

72 % servent directement à subvenir à la vie matérielle des prêtres et des laïcs salariés, ainsi qu'à la formation des séminaristes et au financement dse activités pastorales.

29% servent à financer des services communs rendus aux paroisses (économat, informatique, communication, documentation, accueil à la maison diocésaine..) ainsi que les charges diocésaines (impôts, assurances, campagnes de recueil de dons).

Oui, ce qui est important c'est ta participation, en tant que catholique. 

Si tu as peu de ressources, tu peux donner pour commencer 2€ par mois en prélèvement automatique (c'est moins cher qu'une bière au Isèreanybody? Café ;-) )

Si tu es étudiant ou en recherche d'emploi, commence par 2 € par mois en prélèvement automatique
(ou 10 euros pour cette année, d'ici fin décembre)

Si tu es jeune professionnel, l'Eglise donne comme repère de donner l'équivalent d'une ou 2 journées de travail par an (soit un don annuel de 75 à 150 euros pour un revenu mensuel de 1500 € ou bien un don de 200 à 400€ pour les revenus plus importants). Mais chacun doit rester libre et donner selon sa situation et ses possibilités

Si tu es imposable, tu peux déduire 66% de ton don du montant de ton impôt (dans la limite de 20% de tes revenus imposables).
Tu peux également participer à la souscription de st Jo, pour financer l'éclairage, cette souscription aussi te permet une telle déduction.

En chiffres, ça donne : 

Tu donnes 100 euros, ça te coûte 34 euros après déduction

Tu donnes 200 euros : ça te coûte 68 euros après déduction

Tu donnes 500 euros, ça te coûte 170 euros après déduction

Nous sommes tous effectivement de plus en plus sollicités par des appels aux dons pour des causes diverses et toutes très utiles. Mais, en tant que catholiques, nous ne devons pas oublier que la participation au Denier de l'Eglise est essentielle et prioritaire. Subvenir aux besoins de l'Eglise n'est pas un geste de générosité envers l'une des innombrables œuvres de bienfaisance à laquelle nous donnerions notre préférence. C'est notre responsabilité de catholique. Avant de donner à l'extérieur, un père de famille veillera à ce que ses enfants vivent correctement. La grande famille des catholiques a aussi des besoins matériels et compte sur notre contribution. Est-ce bien normal que plus de 80 % des catholiques qui donnent à des œuvres ne donnent pas au Denier ?

Ton engagement est précieux et nous t'en remercions. Néanmoins pour assurer la rémunération des prêtres et des salariés du diocèse, il nous faut aussi de l'argent ! Chaque catholique, en fonction de ses possibilités bien sûr, est donc appelé à donner au Denier.

Les médias véhiculent cette idée et beaucoup de gens croient cela. Pourtant, la réalité est toute autre car l’Eglise ne vit que des dons des catholiques. Cette illusion vient souvent des bâtiments (églises, salles…) qui sont affectés à son usage. Or, ces bâtiments ne rapportent pas d’argent et, au contraire, impliquent des charges importantes.

Il faut savoir en effet qu’un diocèse ne peut durablement posséder d’immeubles de rapport. Il n’a le droit de posséder que des immeubles nécessaires à ses propres activités qui génèrent des dépenses conséquentes : réfections, entretiens, impôts...  Une partie de ces édifices (construits avant la loi 1905) est certes à la charge des collectivités mais le reste doit être entretenu par le diocèse et cela représente des coûts très élevés !

vous-donnez-a-leglise-anime
La quête
Quetes_2_euros_pas_trop-f9f1e

Donne 2 euros à la quête ou sorts ta doudoune et ta lampe de poche ;-)

La quête sert à payer le chauffage durant l'hiver, l'électricité, l'entretien de l'Eglise et l'éclairage...
Traditionnellement à l'offertoire les fidèles apportaient le fruit de leur travail : blé, pain, vin, ...aujourd'hui, la quête a lieu durant l'offertoire dans le même sens, où tout le monde est appelé à donner une somme symbolique, fixée à 2 euros.